Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 12:58

Ce lundi 27 octobre la Troupe a posé ses valises au Château de Machy, propriété du Théâtre de l'Arc-en-ciel. De l'usine au château nous vous donnerons quelques nouvelles sur notre nouveau spectacle et l'avancée de nos répétitions.

Pour l'heure, réunion de troupe...

Résidence au Château - jour 1
Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 08:43

Les membres du Levant font leur valise et retrouvent l'esprit de la résidence. Nous partons quelques jours nous mettre au vert au Château de Machy afin de poursuivre les répétitions de "Viens, viens petite, viens te faire tripoter par tonton." [Corps 2 du Cycle Levin]

Bonne semaine et à bientôt.

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 14:12

Un grand merci à la centaine d'entre vous venue partager un verre à l'occasion de cette deuxième édition de l'Apéro du Levant.

Au plaisir de vous revoir anciens, nouveaux et futurs spectateurs.

 

Quelques clichés de la soirée ici : https://flic.kr/s/aHsk53T5gk

Apéro du Levant © Yvesan

Apéro du Levant © Yvesan

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 10:09

Nous vous livrons l'extrait d'un texte que Benjamin a lu aux acteurs avant un service de répétitions.

 

Oh vous, les enfants, les acteurs, vous êtes nés pour nous briser

le coeur. Petites personnes que vous êtes,

drôles de demi-portions dans de drôles de costumes,

agités, candides,

vous posez des questions insensées,

vous cassez la vaisselle, mouillez vos pantalons,

petits singes à sautiller partout,

vous relever, retomber

chapardeurs de bonbons, jamais fatigués et jamais au repos,

vous êtes nés pour pincer nos cordes les plus secrètes,

vous êtes nés pour que nous ne puissions pas

vous résister,

vous êtes nés simplement pour nous briser le coeur.

[L'Enfant rêve, Hanokh Levin]

 

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 15:18

Comme nous vous l'annoncions lors du dernier Courrier du Levant, un nouveau spectacle inspiré par le verbe d'Hanokh Levin est actuellement en préparation "Viens, viens petite, viens te faire tripoter par tonton."

Après la Sixième pièce de la Troupe du Levant* - Corps 1 de notre Cycle Levin - cet opus pour 3 comédiens destiné aux lieux alternatifs et aux espaces singuliers est une exploration des possibilités expressives de l’intimité, une pièce qui en dit long sur la condition humaine, mais aussi sur l’obscénité de nos sociétés dans leur rapport à l’argent, l’amour, le sexe et le pouvoir.
Dans ce spectacle, le corps humain est montré comme champs d’agression, comme espace de vulnérabilité.
Les trois protagonistes se font face dans une piscine gonflable. Dans un monde sans possibilité de fuite, il ne reste que la tentative de s’imposer.
Aux autres. À soi-même.

 

Un spectacle mis en scène par

Benjamin Forel

 

Interprété par

Davy Fournier

Olivier Gabrys

Cécilia Schneider

 

Avec les musiques de

Quentin Thirionet

 

Les costumes de

Marie-Pierre Morel-Lab

 

Et la lumière de

Sacha Pinget

 

Affaires administratives

Laure Femminino

 

Affaires publiques

Manuèle Berry

 

 

*La Sixième pièce de la Troupe du Levant sera donnée lundi 24 novembre 2014 à 20h30 au Toboggan à Décines.

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Photo de répétitions, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant © Julie Cherki

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 15:28

A l'occasion de la création de sa nouvelle pièce, les acteurs du Levant vous donnent rendez-vous autour d'un verre jeudi 16 octobre 2014 de 19h à 22h au bar Les Platanes - Place Morel - Lyon 1er pour l'Apéro du Levant.

Photo Julie Cherki, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant septembre 2014

Photo Julie Cherki, mise en scène Benjamin Forel - Troupe du Levant septembre 2014

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 11:11

Cher public,

Mesdames et Messieurs les directeurs de théâtre,

Madame la Ministre de la Culture,

 

Au printemps dernier nous vous avons présenté la Sixième pièce de la Troupe du Levant au Vélodrome de Lyon. Aujourd'hui, le temps est venu de travailler à la création lumière et nous vous attendons nombreux le 24 novembre à 20h30 pour découvrir le spectacle "dans un vrai théâtre" : le Toboggan à Décines. Entrée libre. Réservations par téléphone au 04 72 93 30 00

 

A l'usine et depuis quelques jours, les acteurs de la Troupe convoquent à nouveau les personnages d'Hanokh Levin. Les répétitions de notre nouveau spectacle ont commencé ! Deuxième opus de notre Cycle Levin, Viens, viens petite, viens te faire tripoter par tonton prendra les allures d'une satire intime à jouer dans les espaces confinés de la Cité.

Rendez-vous à l'Apéro du Levant autour de l'équipe du spectacle pour plus d'explications. A noter sur vos agendas, c'est le jeudi 16 octobre de 19h à 22h au bar Les Platanes (Place Morel - Lyon 1er.)

 

A l'usine toujours, et pour la cinquième saison, les Compagnons du Levant reprennent du service. Si vous souhaitez rejoindre le troupe amateur du Levant et participer à la création de leur nouveau spectacle, appelez-nous au 07 82 13 21 73.

 

Longue vie au théâtre !

 

La Troupe du Levant.

Visuel de "Viens, viens petite, viens de faire tripoter par tonton" Crédit Julie Cherki

Visuel de "Viens, viens petite, viens de faire tripoter par tonton" Crédit Julie Cherki

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 12:24

L’art du théâtre ne prend toute sa signification que lorsqu’il parvient à assembler et à unir.

Jean Vilar

 

 

Dans la lignée de ses spectacles qui questionnent « l’homme d’aujourd’hui » et dans la mesure où il est possible de déceler chez Jaurès un sens du temps, un sens du siècle, ancré dans le présent, la Troupe du Levant entreprend, avec « l’outil théâtre » qu’est le sien, la célébration du centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès.

 

Puisqu’il nous faut un point de départ à ce travail et puisque nous sommes Lyonnais, c’est avec le Discours de Vaise, dernier discours de Jaurès, prononcé à Lyon le 25 juillet 1914, que nous débutons ce laboratoire théâtral.

Décrivant le comportement de l’Homme face à son devoir de responsabilité et la mécanique absurde de l’effet domino qui conduira à la Première Guerre mondiale, Jaurès à prononcé à Lyon un discours formidablement théâtral. Son verbe visionnaire sur les événements à venir est lu aujourd’hui comme une longue didascalie mettant en scène l’histoire du monde.

 

Toute la technique de l’orateur, toutes les beautés littéraires que nous avons découvertes en étudiant les discours de Jaurès ne seraient rien si elles n’était mises au service d’une âme ardente dans la poursuite du vrai et du juste.

Michel Launay

 

Tout chez Jaurès est tourné vers l’avenir et cent ans après sa mort, résonne plus que jamais l’appel – dans son infatigable besoin de transmission, au Courage et à la Confiance.

Exprimant la nécessité de parler de notre temps aux gens de notre temps, nous, encore jeunes artistes-interprètes de la Troupe du Levant, reconnaissons dans le verbe de Jaurès la lumineuse matière à la lecture de notre époque. C’est ainsi, autour de trois thèmes centraux que nous orientons la création de notre spectacle : la Jeunesse, la Paix et l’Europe.

Célébrer Jaurès, c’est avant tout garder vivant son verbe et sa pensée. Défendant un théâtre corporel et expressionniste, la Troupe du Levant propose un spectacle fragmenté de scènes riches de symboles et de mouvements. Célébrer Jaurès, c’est créer le mouvement qui précédera la parole. Le ballet d’acteurs de la Troupe s’engagera dans l’accomplissement d’une dizaine de tableaux théâtraux, corporels et sonores.

 

Benjamin Forel

 

Oui, la République est un grand acte de confiance et un grand acte d’audace.

Jean Jaurès

L'Homme-Continent
Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 12:03
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
L'album de la Sixième Pièce au Vélodrome de Lyon
Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 13:31

Notre théâtre éphémère est rentré à l'usine et le Vélodrome de Lyon a retrouvé ses cyclistes. Les premières représentations de la Sixième pièce de la Troupe du Levant ont pris fin et nous voilà le regard droit, en direction du futur.

 

"On reconnait un discours de Jaurès à ce que tous les verbes sont au futur."
                           
                                    Georges Clémenceau

 

Sur proposition de Benjamin Forel, avec le soutien de la Ville de Lyon, de la Fondation Jean Jaurès et du Comité Départemental du Centenaire 14-18, la Troupe du Levant propose :


 

Jaurès J-5
mise en scène du dernier discours de Jean Jaurès


JEUDI 24 JUILLET 2014 A 20H
Parc Roquette - Lyon 9

 

Citoyens !... L'orateur Jaurès, debout face à l'assistance, marque une courte pause puis s'élance. Nous sommes à Lyon, le 25 juillet 1914, Jean Jaurès sera assassiné à Paris cinq jours plus tard et c'est à Vaise qu'il aura publiquement pris la parole pour la dernière fois.

 

Cent ans plus tard, nous, artisans de notre art, au service de la beauté du monde, préparons une grande fête pour un Jaurès qui n'a jamais autant eu besin d'être vivant. Et tant que vous serez là, assez fous pour rire et pleurer en toute liberté, alors il y aura toujours l'espoir que le battement unanime de [nos] coeurs écarte l'horrible cauchemar.

 

Nous vous attendons,

Nous vous espérons.

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article

Manifeste

On n'entreprend rien, certes, si ce n'est contre le gré de tous. Et, depuis quelques années,
nous avions dû nous accoutumer au murmure des voix décourageantes. Nous avons entendu
les avertissements ironiques des gens de métier auxquels la vie n'a rien laissé que leur stérile expérience,
les prévisions pessimistes des timides et des sceptiques, les conseils des satisfaits enclins à prôner
l'excellence des divertissements dont ils se repaissent, les remontrances des amis sincèrement émus de nous
voir hasarder toutes nos forces à la poursuite d'une chimère.
Mais les mots n'ont point de prise sur qui s'est délibérement sacrifié àune idée, et prétend la servir.
Par bonheur nous avons atteint l'âge d'homme sans désespérer de rien.
A des réalités détestées, nous opposons un désir, une aspiration, une volonté.
Nous avons pour nous cette chimère, nous portons en nous cette illusion qui nous donne le courage
et la joie d'entreprendre. Et si l'on veut que nous nommions plus clairement le sentiment qui nous anime
la passion qui nous pousse, nous contraint, nous oblige, à laquelle il faut que nous cédions enfin:
c'est l'indignation.
Puisque nous sommes jeunes encore, puisque nous avons conscience du but et des moyens pratiques
pour y atteindre, n'hésitons pas.
Que rien ne nous détourne plus. Laissons là les activités secondaires. Mettons nous d'un seul coup en face
de notre tâche. Il la faut attaquer à pied d'oeuvre. Elle est vaste et sera laborieuse.
Nous ne nous flattons guère de la mener à bout. D'autres que nous, peut être, achèveront  l'édifice.
Essayons au moins de former ce petit noyau d'où rayonnera la vie, autour duquel l'avenir fera ses grands apports.

Jacques Copeau/ Registre 1 appels

Création: la fille du général

LAFILLEDUGENERAL

(Hedda Gabler)

origines

L'équipe