Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 13:05

Dans 4 semaines c'est la première ! La Troupe installe son Quartier Général à l'Arrêt public des Platanes (place Morel - Lyon 1er) tous les lundis soir de 19h à 21h.

 

A tous ceux d'entre vous qui souhaitent récupérer des tracts pour les diffuser autour d'eux, à ceux qui veulent prendre de nos nouvelles, à ceux qui aiment palabrer ou à ceux qui désirent simplement boire un verre avec nous, retrouvez-nous dès ce soir.

 

C'est un joli temps pour se dire à bientôt.

 

La Troupe du Levant

 

Sixième pièce de la Troupe du Levant au Vélodrome de Lyon
du 14 au 25 mai 2014.

Réservations : 07 82 13 21 73

Les lundis aux Platanes
Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 10:37

Parce qu'on est au théâtre.

Parce que tout ce qui n'est pas interdit est autorisé.

On joue de l'anticonformisme et des paradoxes. On joue de la liberté d'être inconvenant, d'être incorrect envers ses propres partenaires et envers soi-même. On est au théâtre, on rie de la mélancolie d'une autre identité, de l'envie d'échapper à la nôtre.

 

 

 

Ici le possible devient réel. Sept artistes interprètes marchent, courent, dansent, se touchent. Ici on s’autorise ce qui dans la vie serait inacceptable. Plus que des personnages, il y a des individus dont on observe le comportement.

 

Dans la Sixième pièce de la Troupe du Levant les comédiens sont surfaces de gants retournés où s’imprime le reflet de mille petits sadismes insupportables. Dans un chaos frénétique, entre le plein et le vide, entre l’extrêmement petit et l’extrêmement grand, le spectateur assiste à un défilé d’hommes et de femmes qui s’exposent entièrement sur scène.

 

 

On joue avec l’alternance du sublime et du trivial. Rien n’est vraiment « comme il faut », rien n'est vraiment « à sa place. »

 

Parce qu’on est au théâtre il n’y a pas de mensonge, tout est illusion.

Au spectateur d’affûter son regard.

 

La Troupe du Levant

 

Sixième pièce de la Troupe du Levant au Vélodrome de Lyon
du 14 au 25 mai 2014.

Réservations : 07 82 13 21 73

 

Répétitions de la Sixième Pièce de la Troupe du Levant

Répétitions de la Sixième Pièce de la Troupe du Levant

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 10:54

La foi de Hanokh Levin en l'être humain repose sur sa confiance dans le pouvoir immense du théâtre. Le théâtre est l'art qui décrit le mieux l'Homme et son univers et qui, à chaque représentation, offre la possibilité de vaincre la mort. Ainsi se construit l'oeuvre de Levin, dans une interpénétration de la mémoire et de l'imagination créatrice, de la réflexion philosophique et des modèles esthétiques, de l'angoisse et de l'apaisement.

 

Homme de théâtre, Levin représente la souffrance, la douleur, le malheur, la honte, l'humiliation attachés à la condition humaine en créant un violent contraste entre, d'une part, la brutalité et la grossièreté des actions qui se passent sur scène et, d'autre part, la poésie et la beauté avec lesquelles celles-ci sont traduites en mots et en images scéniques.

Nurit Yaari

 

Après avoir raconté les mythes et les rois, les fresques et l'Histoire, nous éprouvions ce besoin de nous éloigner de l'épopée pour s'arrêter et prendre le temps.

Prendre le temps de fragmenter notre théâtre et jouer avec les détails les plus infimes de nos réalités. Nous avons trouvé chez Levin cette capacité à sublimer la réalité charnelle et matérielle, à la hisser dans l'univers de l'art et des idées. Son verbe oblige à se sentir impliqué et éveille chez nous la force et la magie du théâtre.

 

Je vous promets du sang et des larmes

Ca vous pouvez compter sur moi

Et si j'dis du sang et des larmes

Ce sera du sang et des larmes

Et en plus, vous transpirerez.

Hanokh Levin

 

Au commencement il y avait donc le verbe.

Le verbe est devenu matière.

 

La Troupe du Levant

 

Réservations : 07 82 13 21 73

La Troupe et Hanokh Levin
Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 10:19

Cher public,

 

Qu’est-ce qu’un homme ? Qu’est-ce que la vie ? Et, surtout, mesdames et messieurs, à quoi ça rime ?

 

« Qu’est-ce qu’un homme ? Qu’est-ce que la vie ? » Qu’est-ce qu’une mouche ? Qu’est-ce qu’une hémorroïde ? On s’en fiche de savoir à quoi ça rime, on s’en fiche de la terre entière !

 

Mesdames et messieurs, regardez, un homme tombe du haut d’un toit. Les bras écartés, il tournoie dans les airs, son cri se brise et résonne. Vous reculez d’un pas, de peur que son sang vous éclabousse mais, fascinés, vous suivez sa chute et attendez, avec délectation et horreur, l’instant fatal, l’instant unique où son corps heurtera le sol.

N’y cherchez pas un sens ni une morale, contentez-vous d’apprécier le spectacle : un homme tombe et bientôt, il sera mort.

 

C’est par ces quelques mots que nous commencerons notre nouveau spectacle

 

Sixième pièce de la Troupe du Levant

 

Ces mots sont d’Hanokh Levin, auteur Israélien à la voix si puissante et si humaine, qui depuis le début des répétitions en octobre dernier, nous emportent dans le tourbillon survolté d’une désillusion jubilatoire où se succèdent identités et individus prêts à tout pour avoir prise sur l’absurdité de la vie. Comment ne pas nous reconnaître dans ce miroir, drôle et irrévérencieux miroir que nous tend Levin, homme à la bienveillance diabolique ?

Ce miroir nous l’avons pris et nous avons vu « qu’au commencement était le corps. » Nous avons vu le rapport concret, physique, sentimental, entre les êtres humains. Tous les jours, dans nos vies, dans chaque instant, il y a tant d’événements, apparemment infimes, invisibles, éphémères et oubliés mais d’une réalité fondamentale que le prisme grossissant du théâtre éclaire pour faire en sorte que l’ineffable devienne familier.

 

C’est un spectacle ciselé de fables et de tableaux, terribles échantillons humains, que nous nous apprêtons à vous donner. Le temps pour nous de transformer le Vélodrome de Lyon – Parc de la Tête d’Or en théâtre éphémère puis espérer vous accueillir lors des dix représentations qui seront jouées, du 14 au 25 mai à 19h.

 

A vous dont nous avons tant besoin,

Amitiés.

 

La Troupe du Levant

 

Réservations : 07 82 13 21 73

Répétitions de la Sixième Pièce de la Troupe du Levant
Répétitions de la Sixième Pièce de la Troupe du Levant

Répétitions de la Sixième Pièce de la Troupe du Levant

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:33
42 et c'est pas du poisson

Après deux semaines de relâche suite au "work in progress" donné à Saint-Fons, les répétitions de la Sixième pièce de la Troupe du Levant ont repris aujourd'hui.

C'est maintenant une ligne droite de 42 jours qui nous sépare de la première représentation, puis des neuf suivantes, que nous jouerons au Vélodrome de Lyon.

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 17:49

Ô toi, projectionniste

Obscuris donc la salle

Plonge-nous dans le noir

Afin que nous n'ayons plus

A nous regarder en face.

Et maintenant, vas-y

Montre-nous un film

Passionnant

Léger, en technicolor

Avec des gens beaux et heureux

Superbement vêtus

Avec de jolies filles toutes nues.

(tous arborent le même sourire imbécile)

Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du LevantRépétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant
Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant
Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du LevantRépétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du LevantRépétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant

Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 16:33

Dans soixante-huit jours nous vous retrouverons avec excitation pour vous présenter la Sixième pièce de la Troupe du Levant.

 

IMGP4052.JPG

Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant

 

Vous trouverez toutes les informations pratiques sur ce nouveau spectacle sur le site internet de la Troupe. Et ici, sur le blog, de temps en temps, nous viendrons vous livrer quelques secrets de fabrication.

 

IMGP4128.JPG

Répétitions de la SIXIEME PIECE DE LA TROUPE DU LEVANT © Troupe du Levant

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 10:02

lesdeuxhommes.jpg

 

Nous vous attendons jeudi 20 février 2014 dès 19h place Morel à Lyon pour une soirée apéritive de présentation de la Sixième pièce de la Troupe du Levant.


lesdeuxtetes.jpg

 


Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 11:20

Ici, ces quatre dernières années, vous avez suivi les aventures du spectacle Edouard II, les répétitions puis les représentations (49 à ce jour) avec Anne-Sophie, Sarah, Isabelle, Inès, Simon, Alexandre puis Stéphane.

 

 

DSC07440.jpg

Représentation à Oyeu (38) le vendredi 15 novembre 2013 © Troupe du Levant

 


Ce week-end nous donnerons les 50 et 51ème représentations, dans de confortables salons Grenoblois.

Et parce que cet hiver sera le temps des dernières représentations, recevez chez vous le spectacle et transformez votre salon en "théâtre éphémère" avec Anne-Sophie, Simon et Sarah...

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 10:22

Ca souffle. Le vent souffle. Mais à l'abri des murs de l'usine, on se sent mieux, comme protégé par l'histoire. Bien qu'une odeur d'essence caresse nos narines. Comme une machine qui tourne pour produire et qui rejette sa souffrance.

 

25102013_1.jpg

Photo de répétitions © Troupe du Levant


Parfait, absolument parfait, nous sommes en condition. Reste à transformer l'endroit en fête, la poussière en confetti et l'ambiance en grève.

Allons Z'enfants!

Y'a du rose et du rouge, de la lumière et des ombres, des bénévoles et du vin chaud!

Reste le public, notre source de plaisir, la réussite même du spectacle. On lance les paris?

Respiration commune, la jambe droite en première, la guitoune s'ouvre en vitesse 8, nous sommes en vitesse 2 et d'un battement commun, nous arpentons le bois de la structure.

Qu'est ce qu'on est? Une unité dans les effectifs du travail, on ne compte pas, à peine si on existe...

Ce soir, nous existons. Nos machines nous épuisent mais tout va très bien...

On sent comme un air de kermesse qui frise le sourire des gens. Nos personnages ouvriers ont un droit, celui d'avoir la parole, celui de danser, celui de partir en vacances. Et grâce au combat d'un peuple passé, celui de 36, d'un élan populaire, je danse avec Françoise ce soir, Tino embrasse Geneviève, Micheline joue avec Marcello, Jeannot se marie avec Suzanne, Blaise se baigne (dans la foule),  et d'un mouvement euphorisant de Java, public et comédiens ne font plus qu'un.

 

26102013_10.jpg

Photo de répétitions © Troupe du Levant


Qu'il est beau ce rassemblement festif et malgré mon doigt en sang, j'ai encore pris une bonne leçon d'humanité!

En avant (camarades)!

 

 

Simon.

Repost 0
Published by la Troupe du Levant
commenter cet article

Manifeste

On n'entreprend rien, certes, si ce n'est contre le gré de tous. Et, depuis quelques années,
nous avions dû nous accoutumer au murmure des voix décourageantes. Nous avons entendu
les avertissements ironiques des gens de métier auxquels la vie n'a rien laissé que leur stérile expérience,
les prévisions pessimistes des timides et des sceptiques, les conseils des satisfaits enclins à prôner
l'excellence des divertissements dont ils se repaissent, les remontrances des amis sincèrement émus de nous
voir hasarder toutes nos forces à la poursuite d'une chimère.
Mais les mots n'ont point de prise sur qui s'est délibérement sacrifié àune idée, et prétend la servir.
Par bonheur nous avons atteint l'âge d'homme sans désespérer de rien.
A des réalités détestées, nous opposons un désir, une aspiration, une volonté.
Nous avons pour nous cette chimère, nous portons en nous cette illusion qui nous donne le courage
et la joie d'entreprendre. Et si l'on veut que nous nommions plus clairement le sentiment qui nous anime
la passion qui nous pousse, nous contraint, nous oblige, à laquelle il faut que nous cédions enfin:
c'est l'indignation.
Puisque nous sommes jeunes encore, puisque nous avons conscience du but et des moyens pratiques
pour y atteindre, n'hésitons pas.
Que rien ne nous détourne plus. Laissons là les activités secondaires. Mettons nous d'un seul coup en face
de notre tâche. Il la faut attaquer à pied d'oeuvre. Elle est vaste et sera laborieuse.
Nous ne nous flattons guère de la mener à bout. D'autres que nous, peut être, achèveront  l'édifice.
Essayons au moins de former ce petit noyau d'où rayonnera la vie, autour duquel l'avenir fera ses grands apports.

Jacques Copeau/ Registre 1 appels

Création: la fille du général

LAFILLEDUGENERAL

(Hedda Gabler)

origines

L'équipe